Cracovie 3 jours : Pourquoi y aller ?!

Cracovie, capitale de la Pologne jusqu’à en 1596 est situé au Sud du pays.  La légende veut qu’elle fût fondée par un roi légendaire surnommé Krakus. Il construisit la ville au-dessus sur de la colline de Wawel au-dessus de l’antre du dragon qu’il avait vaincu et donna son nom à la ville. Le dragon ayant été tué, vous ne pourrez plus l’observer !  Cracovie présente néanmoins de nombreux atouts :

  • Culturels : un patrimoine architectural riche et varié ce d’autant qu’il a été préservé lors de la seconde guerre mondiale
  • Une ville jeune 17000 étudiants et l’ambiance qui va avec
  • Des environs à visiter : les mines de sels à Wieliczka, le tristement célèbre Auschwitz
  • Des vols directs depuis Paris
  • Une nourriture généreuse et économique

Il est possible de visiter Cracovie toute l’année et nous l’avons visité en Mars mais nous pensons qu’il est préférable d’y aller en plein hiver pour la neige (attention les sites ferment beaucoup plus tôt !) ou entre Mai et Septembre pour profiter des terrasses. En Mars nous avons eu 2 jours de soleil et 2 jours de gris/pluie et jamais très chaud.

 

Nous sommes partis 4 jours avec 2 jours complets sur place : arrivés à Jeudi à 14h et retour le Dimanche à 19h. Nous avons eu le temps de voir ce que nous voulions, le timing était parfait.

Pour l’organisation :

Nous avons fait une journée par “quartier”, 3 jours sur place peuvent suffire car nous passions les soirées dans la vieille ville.

  • Visite de la vieille ville, Stare Miasto
  • Jour de pluie : visite des mines de sels
  • Émotions aux camp d’Auschwitz-Birkeneau
  • Se remettre de la soirée du samedi, marché aux puces, brunch et balade dans le quartier juif

Depuis l’aéroport :

Il est très facile et économique de rejoindre le centre-ville en bus ou en train (4 zloty). Vous serez déposé au Nord de la vieille ville à la station Krakow Glowny. C’est également à cette même station que vous pourrez rejoindre les mines de sels. Il y a des distributeurs automatiques de billets mais à l’aller des personnes ont acheté leurs billets directement dans le bus.

Choix de l’hôtel :

Nous vous conseillons un hôtel dans le centre : quartier Stare Miasto

Téléportez-vous dans les années 50 au Francuski Hotel. Cet hôtel extrêmement bien placé est parfait si vous vous souhaitez retrouver une ambiance entre Shining et la maison de votre grand-mère (de la moquette un peu partout, un dessus de lit qui gratte et un portier qui s’ennuie au milieu d’un grand hall de réception) ;-). Enfin bon, le petit dej (inclus) était très bien et nous avons pu tout faire à pied depuis.

 

 

Les quartiers :

La vieille ville : Stare Miasto

Pleine de charme et du XIII ème siècle la ville a su résister aux différentes invasions. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1978.  Il y a très peu de voitures et certaines rues sont piétonnes. C’est un vrai plaisir de déambuler dans le centre.

On y retrouve de nombreuses boutiques de souvenirs, bar et restaurant.

A voir absolument :

  • La place du Rynek :

Ses monuments, ses terrasses, ses calèches.

 

  • L’église Notre-Dame :

Situé de la place du Rynek, l’intérieur est superbe. Malheureusement pas possible de faire des photos à l’intérieure… Toutes les heures vous entendrez le Hejnal. Signal joué à la trompette à chaque point cardinal de l’église. Vous noterez que la mélodie s’arrête brutalement. Autrefois, un gardien jouait de la trompette matin et soir afin d’indiquer l’ouverture et la fermeture de la ville. La légende veut qu’en 1241, alors que les Tartares allaient attaquer Cracovie, le gardien prévenu à temps les habitants d’un air de trompette. Malheureusement, il fut abattu d’une flèche dans la gorge en sonnant l’alarme ce qui explique l’arrêt brutal de la mélodie. Pour célébrer l’évènement, la mélodie est jouée toutes les heures depuis.

 

  • La halle aux draps :

Située au centre la place vous ne pourrez pas la rater. Vous trouverez de petites échoppes d’artisanats locales. Toutes vendent à peu près les mêmes produits.

 

  • Le beffroi de l’Hôtel de ville :

Vous pourrez grimper au sommet. La montée dans les escaliers étroits est amusante. Au sommet, la vue est gênée par les vitraux.

 

 

 

  • Ses bars, ses restaurants, ses boites de nuits :

 

Pour dîner on a aimé : U Babci Maliny. Il est dans tous les guides, et nous n’étions pas les seuls touristes. Néanmoins, cuisine polonaise économique (45 Zloty pour 2 avec 2 plats et 2 boissons et 1 entrée soit 10 euros environ). Ce restaurant « caché » à l’ambiance conviviale, situé au sous-sol au fond d’une cour était parfait pour nous. Certes le personnel n’est pas très aimable mais que demander de plus pour un dîner à 5 euros.

 

 

Pour déjeuner sur le pouce : quand nous y étions : multiples stands d’artisanat et de nourriture à Maly Rynek. Petite place située juste derrière l’église Notre-Dame.

 

Pour boire : vous ne pourrez pas mourir de soif à Cracovie ! Nous avons pris l’apéro dans un bar : Pijalnia Wódki I Piwa. Ambiance étudiante et touristique. On s’installe au bar et on ne résiste pas longtemps au shot à 5 zloty (un peu plus de 1 euros).

 

La boite de nuit ou n’irons pas, trop vieux pour veiller jusqu’à minuit 😉 mais ce n’es pas l’envie qui nous manquait. Ici le Prozac, on a eu très envie d’y aller mais on s’est endormi avant… 😉

 

Le Château de Wawel

Situé sur la colline du Wawel, l’accès aux jardins extérieurs est ouvert au public. Le château est situé au sud de la ville à quelques centaines de mètre de la place du Rynek. Il abrite aujourd’hui un musée que nous n’avons pas visité… Multiple style architecturaux pour les amateurs, plus de dragons pour vous faire peur.

 

La visite des mines de sels de Wieliczka

Situé à 26 minutes en train ; 3,5 Zloty. Trains toutes les heures et horaire à voir ici : https://malopolskiekoleje.pl/. Si vous partez du centre-ville la station de départ est : KRAKOW GLOWNY. Arrivée : WIELICZKA RYNEK-KOPALNIA.

Vous pouvez réserver en avance les billets pour la visite sur internet, https://www.wieliczka-saltmine.com, mais il y des visites guidées régulièrement et il est possible de réserver sur place.

Nous avons testé pour vous les 2 circuits proposés. Le circuit touristique utilisé depuis de nombreuses années ou la plupart des gens vont et le circuit minier. Ce dernier a été ouvert récemment. C’est celui que nous avons largement préféré !

Parcours minier :

Le parcours minier est obligatoirement encadré par un guide. Il se fait par groupe de 20 maximum et est interdit aux enfants de moins de 10 ans. Nous étions 8 avec le guide. On enfile un habit de mineur, casque et lampe frontale et nous voilà parti sous terre pour 3 heures de visite. Au cours de la visite plusieurs petits « ateliers » pour nous montrer comment travaillait les mineurs. La visite est très instructive, intimiste et saupoudrer une dose de film d’angoisse (« the Descent » pour les amateurs de film d’horreur). On peut jouer à éteindre sa frontale pour se retrouver dans le noir et le silence complet. On ne croise aucun autre groupe durant la visite. Les 3 heures passent rapidement grâce au guide et à la variété des salles. On ressort enchanté de notre expérience souterraine !

 

Parcours touristique :

Nous hésitons à rentrer à Cracovie mais les quelques photos de cartes postales du parcours touristiques nous font envie également. On réserve pour l’AM !

Ou manger à Wielicka ?! Il existe de multiples restaurants ou des cars de touristes s’engouffrent et cela ne nous enchante pas… Sur la place, entre l’entrée des parcours touristiques et minier nous trouvons par hasard une petite auberge, Dzień Dobry, tenue par 2 « vieilles » polonaises. Soupes, raviolis et boissons pour chacun pour 38 zloty au total ! Allez-y sans hésiter : https://www.facebook.com/pierogisy/.

 

 

Nous passons l’AM dans le parcours touristique. Il dure 2 heures et porte bien son nom. Des groupes de 30-40 touristes de toutes nationalités se succèdent dans les galeries. Tout est beau et propre ; un peu trop et nous nous sentons plus à Disneyland que dans une mine. C’est néanmoins très esthétique et la Chapelle est superbe. Nous ne regrettons pas mais si nous avions un choix à faire, nous vous recommandons le parcours minier !

 

 

Visite du camp d’Auschwitz -Birkeneau

Devoir de mémoire, recueillement, curiosité mal placée la visite de ce symbole de l’holocauste ne laisse pas indemne. La mort est partout et il est difficile de pas retenir son émotion face aux atrocités commises en ces lieux.

Certaines salles peuvent heurtés les plus jeunes et la visite n’est pas conseillé avant 14 ans.

La visite prend la journée ou une grosse demi-journée (de 12h à 19h pour nous);

 

 

Nous réservons la visite en français sur https://www.getyourguide.fr  en se fiant aux avis récents. Le site est situé à 1H15 en voiture.  Nous visionnons un film sur l’histoire de la guerre et des camps de concentration durant le trajet. S’en suit 45 minutes d’attente, les visites sont à des heures données.  La guide nous explique l’organisation du camp et les différentes atrocités commises au gré des blocs visités. Elle le fait avec intérêt et conviction. L’atmosphère est un pesante pas moment. Elle répond volontiers aux questions. Bien qu’elle ait un timing a respecté, on s’imprègne du lieu sans avoir le sentiment de visiter une « simple » prison.

 

 

Etant à Cracovie, ils nous paraissaient important de visiter ce lieu pour le devoir de mémoire. Nous recommandons la visite guidée qui comprend le trajet et les explications des 2 camps.

 

 

Kazimierz – le quartier Juif

Pour les amateurs, tous les dimanches se tiens un marché aux puces à Cracovie situé Plac Targowy Unitarg (=Hala Targowa).  C’est un marché alimentaire la semaine et le dimanche un marché aux puces où vous trouverez quelques antiquités et objets vintages. Ce n’est pas très grand et on a vite fait le tour mais nous avons pu ramener un souvenir ; des bocaux de pharmacie anciens.

Nous nous dirigeons ensuite vers le quartier juif, qui est dynamique. Plusieurs terrasses nous font de l’œil et le soleil étant au rdv nous ne résistons pas !

Sur la plac Nowy, se tiens également un marché aux puces le Samedi avec divers souvenirs de l’ère soviétique.

Le quartier est familial, branché et agréable. Plusieurs boutiques de souvenir et d’artisanat. Le quartier s’étend jusqu’à la Vistule. Nous ne l’avons pas expérimenté de nuit mais Kazimierz semble propice à la fête !

 

En Conclusion :

Cracovie est une destination encore « originale », parfaite pour un weekend prolongé. Elle ravivera les fêtards et les amoureux. Le centre presque entièrement piéton ainsi que sa taille réduite en font un endroit parfait pour les familles.

Cracovie est la destination parfaite pour un weekend au Printemps ! Allez-y !

 

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Si vous souhaitez vous replonger dans l’ancienne Europe de l’Est, rendez-vous à Kazimierz. Ce quartier au charme fou est entièrement classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Riche en cimetières et synagogues, c’est aussi le quartier des artistes. Vous y découvrirez des petits bars éclairés à la bougie, des galeries d’art et des musées. Si vous voulez savoir ou aller à Cracovie, voici un blog qui vous en apprendra plus : tripsandpics.fr. […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *