Bangkok

Bangkok

Nous y passons 2,5 jours et logeons dans une auberge de jeunesse Lubd Bangkok Siam. Très propre, bien situé mais un peu bruyant. Evitez les chambres sur rue. NB : le bureau de change situé juste devant propose des taux avantageux.

Cette auberge est située à 100 mètres de la maison de Jim Thompson.

Petits trucs pour se déplacer à Bangkok :

  • Evidement le tuktuk
  • Grab : équivalent de Uber, qui vous évitera les discussions inutiles avec les taxis, tous ne mettent pas le compteur
  • Ne dite pas à un chauffeur que vous voulez faire une balade sur les canaux. Nous avons essayé à 2 reprises et nous avons été emmené au même endroit qui vous propose une excursion à prix prohibitif pour faire un tour de barque
  • Utiliser le bateau navette que prenne les locaux

Wat Pho et le marché aux amulettes :

Nous décidons pour notre première ½ journée de visiter l’incontournable temple Wat Pho. Vous pouvez y passer quelques heures :  Boudah géant, 4 chédi magnifiques et même la possibilité de se faire masser (une école de massage est située dans le temple).

Bon… pour être tout à fait honnête avec vous, après avoir passé 12 jours en Thaïlande on a vu quelques temples et à ce moment on a envie de voir autre chose. Pour le grand palais, la horde de touristes chinois nous a découragé de le visiter. On s’éloigne des bus de touristes en direction du marché aux amulettes.

Il s’agit d’un marché couvert ou vous pouvez acheter des amulettes porte bonheur qui vous protègent de certains dangers. Regardez ! la plupart des taxis en ont sur leur tableau de bord.

 

C’est très étonnant, on voit des bacs entiers remplis de petites figurines en plâtres, toutes semblent identiques mais les acheteurs les regardent à la loupe pour… identifier les vraies des fausses ?

Patpong :

Après avoir dîner à Chinatown, on finit la soirée au marché de nuit de Patpong par hasard (on demande à un tuktuk de nous déposer à un marché de nuit). Autant la rue principale est plutôt amusante ; quelques étales avec des souvenirs pour touristes et quelques bars ou des filles s’affaire autour d’une barre de pole dance, autant la rue parallèle est carrément glauque : des centaines de prostitués dehors assises sur des chaises à attendre le client dont certaines semblent très jeunes…

Nous rentrons à l’hôtel vers 22heures.

J2 :

On profite de la proximité avec l’hôtel pour aller à la maison de Jim Thomson.

Un havre de paix qui contraste avec l’atmosphère de Bangkok. Pour la première fois on n’entend plus le bruit des voitures. La maison est magnifique. Visite guidée en Français.

Allez-y pour les superbes œuvres d’art d’Asie du sud-est, la maison et la tranquillité du lieu.

Ce côté paisible nous donne envie de visiter les canaux de Bangkok. On demande à un taxi de nous emmener à un embarcadère et nous arrivons au Suthon Pier. Il s’agit d’une station de taxi bateau et juste à côté une agence nous propose un « tour » dans les petits canaux. Le tarif nous semble raisonnable et nous sommes que tous les 5 sur le bateau. La balade est sympa, sans plus… On passe devant Le marché flottant Taling Chan (qui n’est ouvert que le weekend) et une succession de maison délabrée sur pilotis.

 

 

Pour la soirée nous nous dirigeons vers le marché de nuit de Talad Road Fai (ouvert du Vendredi au dimanche). Il est un peu excentré prenez un taxi pour vous y rendre.

Ambiance magique entre marché, brocante, designer, objet vintage, steet food, resto branché. On trouve des objets que nous n’avions pas vu ailleurs. Du monde mais on peut respirer. Nous n’avons malheureusement pas assez de temps pour parcourir toutes les allées. Nous repartons à minuit en se disant qu’on y retournerait bien. Allez-y sans hésiter !

J3 :

Pour ce dernier jour (un samedi), nous continuons l’exploration des marchés de Bangkok.

Nous nous dirigeons vers Taling Chan le matin qui est une déception.

 

Oui, c’est comme sur les photos que vous pouvez trouver sur internet mais c’est tout… Il n’y a des thaïlandais que derrière les stands et c’est très restreint : 6 personnes sur des bateaux faisant à cuisiner et quelques stands de street food. C’est mignon, on mange bien mais peu à voir et que des touristes.

On passe le reste de la journée au marché de Chatuchak.

C’est énorme ! Trop ?!

Des stands à perte de vue, une chaleur étouffante, une foule dense. Vous pouvez y trouvez tout et n’importe quoi. C’est certainement à voir ! Vous pouvez même télécharger l’appli avec le plan du marché. On vous conseille de le faire par étape, de ne pas hésiter à vous poser dès que vous avez un coup de barre. Ce marché est entêtant mais restera un bon souvenir.

On rentre épuisé à l’hôtel à 20h.

Demain direction Singapour

 

En résumé :

Nous avons aimé :

  • Chinatown
  • Le marché de nuit de Talad Rod Fai
  • La maison de Jim Thomson

Les immanquables :

  • Le marché de Chatuchak
  • Les temples Wat Pho, Wat arun et le grand Palais

On regrette de ne pas être aller à Amphawa et de ne pas avoir bu un cocktail sur un rooftop

Le pont de la rivière Kwai

Kanchanaburi

Direction Kanchanaburi ou notre chauffeur va pouvoir retrouver sa petite fille et sa femme. Avant notre arrivée nous visitons 2 temples situés à 12 km du centre-ville : Wat Tham Seua et Wat Tham Khao Noi. Ils sont situés côte à côte au sommet d’une colline. On y voit un impressionnant Boudha doré, le Wat Tham Kho Noi d’inspiration chinoise qui est superbe, et une magnifique vue sur la campagne.

 

Après la visite nous nous rendons à notre hôtel situé à environ 200 m du tristement célèbre pont de la Rivière Kwai : le River Kwai Bridge Resort.

Les chambres sont spacieuses, très belles vues sur la rivière et piscine propre ou les enfants font un plouf. Nous partons en direction du centre-ville : la voie ferrée !

Nous bénéficions encore d’être partie en basse saisons et par conséquent il y a peu de monde. Il y a un petit marché autour des rails avec des babioles pour touristes.

Le train passe à 17h45 !  On se prépare pour la photo !

 

Petite note d’histoire :

La ligne de chemin de fer reliant Bangkok à la Birmanie, 415 km à travers la jungle et les montagnes escarpées, a été construite lors de la seconde guerre mondiale pendant l’occupation japonaise de la Thaïlande.  Les conditions difficiles, les maladies et les mauvais traitements causèrent la mort de plus de 100.000 thaïlandais et plus de 20000 prisonniers de guerre.

Bien évidement, le film  adapté du roman de Pierre Boulle a rendu le pont célèbre . Mais celui-ci avait fait une petite erreur, il s’agissait de la rivière Mae Klong et non Kwai ! La rivière fut renommée en 1960 du fait de la popularité du film. A noter que le film a été tourné au Sri Lanka.

Il est possible de prendre le train mais on se contente de marcher sur les rails.

Nous nous rendons également au cimetière militaire des alliées.

Diner au Floating Raft Restaurant avec superbe vu sur le pont. Nourriture variée international : on se fait une salade !

Le lendemain, grosse journée !

Nous débutons par la visite du Hell fire pass. Il s’agit de la portion la plus meurtrière de la construction de la voie ferrée. Le lieu est imprégné d’histoire et comprend un musée, un chemin pour se rendre à l’ancienne voie ferré. Il est également possible de prendre un audio-guide (gratuit). Le lieu est superbement entretenu. La pluie battante renforce l’aspect solennel de la visite.

 

Il existe également un chemin dans la jungle longeant l’ancienne voie sur quelques kilomètres mais les conditions météo lors de notre visite nous dissuadent.

On vous recommande vivement la visite de ce site pour son coté historique et la beauté du lieu.

Nous partons ensuite vers le parc national d’Erawan.

Situé à 65km de Kanchanaburi, le parc est célèbre pour ces cascades. Il y en 6. On y accède par un sentier longeant la rivière. Beaucoup de locaux y viennent le weekend pour pique-niquer en famille.

 

On vous conseille de venir tôt le matin ou en fin d’après-midi (ce que nous avons fait) et de commencer par la plus haute, la 6ème afin d’éviter la foule. On a donc la chance de n’être que tous les 5 sur un bassin que nous avons atteint après ½ heure de marche. Le lieu est magique, baignade, un peu de marche et repos. Nous y passons la fin de l’après-midi et le soleil est réapparue. Que du bonheur !

Nous retournons à l’hôtel avant de partir pour Bangkok le lendemain matin.

Au total, nous avons beaucoup aimé Kanchanaburi et ses alentours. Superbe paysage, lieu historique et belles balades dans les parcs.

Khao Yai

Petit guide pour Visiter le Parc National Khao Yai

Khao Yai  situé à l’Est de Bangkok est célèbre pour sa biodiversité mais également pour sa cascade ou une scène du film « La plage » avec Leonardo a été tourné.

 

D’après notre guide, il y a 50 tigres dans le parc (il en a observé 8 fois en 30 ans, la dernière fois il y a 3 ans…), 300 éléphants sauvages, des ours et différentes espèces de singes ; Gibbon en particulier.

Nous arrivons à 18h à notre Hôtel situé à 20 minutes de l’entrée du Parc le Khao Yai Garden Lodge : petite piscine, chambre au calme et à part quelques cafards dans la salle de bain il est conforme à nos attentes.

À l’abord du Parc, une cinquantaine d’Hôtel, des bus à 2 étages plein de touristes en tong : nous craignons une forte affluence.  Le parc est en fait très calme, la plupart des gens préfèrent rester dans leur bus et/ou ne visiter que les points « d’intérêts » marqués sur la carte.

 

Pour visiter le Parc vous avez 2 options :

Option A :

Réserver une visite via l’hôtel (ce que nous fait mais par nécessairement la meilleure. Option).

Tarif : 1500 Baths par adulte, 1250 Baths par enfants.

La plupart des hôtel proposent le même type de tour à la journée (8:00am à 6:00pm).

Le tarif comprend : prise en charge à l’hôtel, entrée dans le Parc, stop aux différents centres d’intérêt du parc. C’est à dire : les  Cascades Haew Suwat Waterfall (« la plage ») et Haew Narok Waterfoll, le trail numéro 3 de 3,3 km avec le guide (2-3 heures de balades/observation dans la jungle), le déjeuner et 2 bouteilles d’eau par personne.

Cette fois ci nous ne sommes pas que tous les 5 mais 16 pour 1 guide et nous croisons 1 autre groupe sur le sentier. Rien de sportif ou d’éprouvant mais de multiples animaux, insectes et plantes à observer. Le guide est indispensable, on trouve que ce qu’on cherche….

Nous avons pu voir des singes Gibbon et un éléphant sauvage ! Très bonne journée.

 

On recommande !

Option B :

Vous rendre directement à l’accueil du Parc à 8 heure du matin et faire un trail avec un Ranger du Parc.

Les départs se font au jour le jour, pas de réservations possibles. L’entrée dans le parc coute 400 baths par personne et 200 baths par véhicule.

Vous pouvez choisir entre 4 trails de durée variable. NB :la nourriture n’est pas comprise et il faut trouver un taxi pour revenir à l’entrée du Parc. Les trails 1 et 2 sont faisable sans guide.

Le tarif pour les trails 3 et 4 est de 500 baths par groupe. Pour le 5 et le 6 il est respectivement de 700 baths et 1000 baths.

Cette solution aurait été plus économiques pour nous mais ne sachant pas que cela était possible avant d’être entré dans le parc et pour des raisons d’organisation nous avons choisi la première option.

 

Au final, nous avons passé une superbe journée en pleine jungle. On aurait bien marché un peu plus.

Il est possible de camper dans le parc mais pas d’Hôtel. L’hôtel propose des tours 2 jours 1 nuit pour 4500 baths par personne.

Allez-y !

Sur la route : de Chiang Mai à Sukhothai

Sur la route : de Chiang Mai à Sukhothai

Le chauffeur nous attend à l’heure prévu devant notre hôtel. Voici notre minibus de 10 places, wifi inclus et même une boule à facette ; on ne manque pas d’espace ! Le chauffeur, Bats, nous demande l’itinéraire des 10 jours à venir. Il prévoit quelques stops que nous n’avions pas prévu : resto, temples, c’est parfait ! On est parti !

Avant la pause déjeuner, on s’arrête au Wat Phra That Lampang Luang situé à 20km de Lampang. Ce temple construit en 1476 à la particularité d’être ouvert de chaque côté. Constitué de plusieurs bâtiments, le Wihan Luang est considéré comme la plus ancienne structure en bois du pays.

Lampang :

 

Sukhothai :

Après une heure de visite, on repart en direction de Sukhothai. Nous arrivons donc plus tard que prévu mais nous bénéficions un peu de la fraîcheur et du calme de la fin d’après-midi. Location de 5 vélos et nous partons nous promener.

Très peu de monde, le lieu est paisible, pas de voiture, on profite des dernières heures d’ouvertures pour se balader.

Lobpuri :

L’escale n’est que de courte durée. On repart le lendemain pour Kho Yai. La pause déjeuner se fait à Lobpuri. Ville colonisée par les singes, rendez vous dans le livre de la jungle ! C’est impressionnant les singes sont regroupés au niveau du temple Wat Phra Prang Sam Yod et dans les immeubles aux alentours. Certains immeubles sont mêmes entièrement condamnés et les singes y vivent à l’intérieur.

 

L’escale vaut le détour pour quelques heures mais on ne pense qu’il soit nécessaire d’y rester plusieurs jours.

Pour la note culturelle, vous remarquerez que l’architecture des temples est différente que celle observée dans le reste de la Thaïlande, ils ont été construits par les Khmer a XIIIème siècle !

Direction Kho Yai !

Chiang Mai Thaïlande

J2 : Arrivés à Chiang Mai !

Après 13 h de train nous voilà arrivée à Chiang Mai ! A part la lumière qui reste allumée toute la nuit et les secousses, le trajet s’est plutôt bien passé. Réveil à 1 heure du matin (décalage horaire oblige), fou rire à se demander ce qu’on allait faire pendant 8h, nous nous sommes finalement rendormis. Les enfants ont adoré !

Chiang Mai Thaïlande

Installation au Good Morning Chaing Mai :

A l’arrivé en embarque dans un Tuk Tuk jusqu’à à notre hôtel : Good Morning Chiang Mai ; http://www.goodmorningchiangmai.com. Une des 2 chambres est dispo, on en profite pour prendre une douche et un café. Chambre spacieuse, calme, petite piscine mais piscine quand même, cet hôtel est parfait pour notre escale à Chiang Mai.

Nous n’aurons malheureusement pas le temps d’explorer les alentours ; en particulier Tha Ton d’où semble partie plusieurs Trek (4 heures de route de Chiang Mai) qui semble moins touristique et nous décidons de visiter la ville et les activités proposés aux alentours, nous y resterons 3 jours.

Chiang Mai Thaïlande

Nos premières impressions : une ville calme, peu de touristes (nous sommes en basse saison) dans les rues aux regards des différents bars et restaurants, un marché de nuit vivant ou se mêle locaux et touristes du monde entier, des boutiques d’artisanat, de superbe temple. Il manque quelques petites rues ou déambuler ;  en effet pas mal de circulation.

Chiang Mai Thaïlande

Premier temple et massage :

Quelques minutes de repos à l’hôtel et nous partons visiter un temple : Wat Chedi Luang. Le Chedi ; la pyramide au centre ; a été restaurée en partie. Il est possible de discuter avec des moines. Les photos seront plus parlantes que ma description.

Après la pause déjeuner, quelques gouttes de pluies nous incitent à nous abriter. Très bonne excuse pour aller se faire masser ! Lonely planet en main, nous partons pour le salon Fah Lanna. Atmosphère zen et luxueuse mais les prix ne sont pas ceux afficher dans le guide (700 bath vs 250 bath). Certes, 20 euros pour 1 heure de massage est tout à fait acceptable mais pour le principe nous changeons d’établissement et nous dirigeons en face vers un salon où officient des ex-détenues. Grande pièce commune ou se trouvent 8 tables de massages, lumière tamisée, ambiance plus bon enfant que luxueuse. Ce petit côté fumoir à opium est parfait pour l’heure à suivre 😉. Amaé et Héléa s’endorment en 5 minutes, et nous apprécions notre heure de massage très relaxante.

Chiang Mai Thaïlande

Nous nous dirigeons par la suite vers le Night Market. Beaucoup de stand de souvenirs pour touristes et de food court ou chacun a pu choisir ce qu’il souhaite manger. Bonne ambiance, atmosphère fusion occidentaux-asiatique pas des plus typiques mais ce sera parfait pour la soirée. Quitte à se retrouver dans un endroit pour touristes nous jouons le jeu jusqu’au bout et nous testons les Fish Spa. Petits poissons qui viennent vous manger les pieds pour les nettoyer. Ça chatouille, bon moment pour 60 bath (1,5 euros les 20 minutes).

Retour à l’hôtel vers 22h.

J3 :

Ça Trompe, çà trompe… :

Nous partons voir les éléphants. “Attraction” proposée à chaque coin de rue dans Chiang Mai. Certains favorisent le bien-être des animaux alors que pour d’autres cela ne semble pas une priorité. Les prix sont très variables de 1000 à 3000 baths la ½ journée.

Chiang Mai Thaïlande

Pour ce qui nous concerne, la réserve ne devait pas faire partie des « eco-tours » néanmoins nous n’avons constaté aucune maltraitance. Le tour débute avec la poopoo farm ou les crottes d’éléphant sont recyclées pour faire du papier. Endroit propre et agréable qui se termine par la boutique de souvenir ou il est possible d’acheter du papier recyclé sous toutes ses formes : marque pages, cadre photo, carnet… Une courte visite guidée ; où s’enchaîne les touristes ; nous explique le process.

Chiang Mai Thaïlande

Puis direction la réserve des éléphants à environ une heure de route de Chiang Mai. Nous sommes uniquement 5 avec les éléphants. Nous les avons lavés dans la rivière et nourris pendant une heure.  Bananas à volonté ! Pour les critiques, le personnel est insignifiant et nous n’avons aucune explication. L’entrée du camp ressemble plus à une décharge qu’à un lieu de villégiature paisible pour éléphants. Par ailleurs, à quelques mètres de nous des touristes chinois défilent sur les dos d’éléphants pour faire le tour du parc (30 minutes à priori). Une vingtaine d’éléphant se suivent l’un derrière l’autre… En conclusion, nous n’avons rien vu de choquant mais il ne doit pas être difficile de trouver mieux. Nous avons pris connaissance du nom du parc à notre départ ; ChockChai Elephant ; et nous vous le déconseillons.

“Visite” du Ram Hospital :

De retour à Chiang Mai, petite escale aux urgences du RAM Hospital. Je pense avoir un corps étranger dans l’œil et je préfère m’assurer qu’il n’y rien de grave avant de s’éloigner dans les terres. Prise en en charge ultra-rapide, hôpital nickel, l’infirmière prend les constantes, je vois l’ophtalmo (fond d’œil, pression oculaire, recherche de corps étranger). Le tout a pris 30 minutes, je repars avec le traitement pour ce qui n’était qu’une conjonctivite le tout pour 400 baths (10 euros). Ça donne presque envie d’être malade ! 😉

Visite du Wat Phra That Doi Suthep :

Chiang Mai Thaïlande

Nous partons vers le temple Wat Phra That Doi Suthep à environ 30 minutes de route en taxi. Temple et vue superbe après avoir gravi les 300 marches. Séances photo au « sommet ». Nous repartons en Taxi et dîner dans Chiang Mai.

J4 -J5 :

Depuis la France, nous avions réservé un « trek », 2 jours 1 nuit avec AG voyage ; http://www.trekkingthailande.com/tours/1390669378/eco-trekking-2-jours.

Depuis notre expérience de la veille, même si les enfants ont apprécié, nous débutons cette journée avec une certaine appréhension.

Chiang Mai Thaïlande

Visite de la ferme aux orchidées et marché local :

Le chauffeur arrive à l’heure prévu 9h30. Nous sommes briefés sur les deux jours à venir. Première escale à la ferme aux orchidées… bon…, sans intérêt particulier. Nous nous arrêtons ensuite sur un marché afin que le guide prépare le repas du soir. Marché « typique », quelques touristes mais surtout des locaux. Fruits et légumes du pays, insectes, poissons… Les gens sont souriants et se prêtent aux jeux des photos. C’est le premier marché que nous voyons depuis notre arrivée, il y a eu probablement plein d’autres de ce type mais on ne se sent pas dans un piège à touriste.

A dos d’éléphant :

Direction la balade à dos d’éléphants : nous sommes que tous les 5 ! Deux éléphants pour nous 5 : les 3 enfants sur l’un et les 2 adultes sur l’autre. La promenade à lieu dans la campagne, au milieu des rizières et bananiers dans un endroit calme et paisible. Les enfants se font arroser par l’éléphant qui a trouvé une grosse flaque de boue ; surpris mais très content de cette expérience. On se promène 20 minutes, ce qui est largement suffisant pour nous. Après la balade, séance photo où on peut nourrir les éléphants avec de la canne à sucre. Nous repartons enchantés de cette expérience.

Pause déjeuner ; dans le village du responsable de l’agence ; Simple mais efficace : riz fris / œuf /soja en attendant notre guide « Chart ».

Rencontre avec les Lahu :

On nous annonce 2-3 heures de marche. On arrive au village en 1h30 en ayant fait 30 minutes de pause. Aucun problème pour les enfants mais un peu déçu de ce trek qui était plus de la marche sur une route en terre. Le guide prend le temps de nous montrer les différents insectes que nous croisons et répond volontiers à nos questions diverses et variées.

Le village se nomme Huay KoobKab où habite la « tribu » Lahu. En arrivant, nous nous retrouvons un siècle en arrière. Ni eau ni électricité, maison en bambou. Nous croisons beaucoup d’enfants et de vieilles dames, hommes et femmes partant travailler dans les rizières la journée et les ados allant à l’école dans la vallée. Tout le monde est souriant. Nous sommes les seuls touristes dans le village.  On nous épargne les danses folkloriques que nous avons pu voir sur certains sites. Notre chambre, très rudimentaire, à vue sur la vallée avec d’un côté la forêt et de l’autre au loin Chiang Mai ; magnifique ! En attendant, que « Chart » prépare le dîner, nous nous promenons entre les maisons, champs de maïs et les poules (élevées en plein air ! 😉). Nous dînons dehors au coucher du soleil avec notre guide. Toilette sommaire puis quelques jeux de société à la bougie. Extinction des feux à 21h30, la nuit est longue : chien qui aboie, bruits d’insectes en tout genre et surtout le matelas de bambou qui est très « ferme »… Les coqs nous sortent définitivement de notre sommeil à 5h30.

Cascade et rafting :

Après le petits déjeuner, départ à 9h30. Nous rejoignons des cascades par un petit sentier en 1h30. La vue est superbe, toujours seuls au monde la promenade est agréable et beaucoup mieux que la veille. La végétation est assez dense, quelques nids de tarentules sur le bord du sentier.

Arrivés à la cascade, une vingtaine de touristes est déjà présente mais s’en va quelques minutes après que nous ayons posé nos sacs. Baignade aux pieds de la cascade rafraîchissante.

Nous longeons ensuite la rivière jusqu’à l’embarcadère du rafting. La jungle est au-dessus de nous il fait très beau, de multiples papillons sont sur notre chemin.

Pour les amateurs de forêt/jungle, on sent qu’elle est habitée et que l’homme est passé par ici, rien à voir avec les sensations que l’on avait pu avoir à Bornéo ou au Taman Negara (Malaisie).

Petite pause pastèque avant d’embarquer pour le rafting : tranquille quelques rapides nous éclaboussent et amusent les enfants mais les amateurs de sensations fortes peuvent passer leur chemin.

Nous déjeunons à notre arrivés avec notre guide et le remercions pour ces deux jours. Un pick-up nous ramène à l’hôtel (ChiangMoi Little House) vers 16h30.

Ces deux jours ont été superbes : organisation parfaite. Petite critique pour le « trek » du premier jour non pas qu’il soit désagréable mais un peu court, au bord d’une route en terre, et surtout pas comme annoncé. Faite ce trip de 2 jours 1 nuit si vous souhaitez vous promener dans la jungle, vous immergez un court instant dans un village et partager quelques moments avec des locaux mais les randonneurs seront déçus.

Bilan :

Petite note pour l’hôtel Chiang Moi Little house : très bien situé entre la vieille ville et le Night Bazar. Chambre climatisée, du charme (mais on a vu mieux), personnel accueillant, petit déjeuner copieux et bon. On recommande !

Au final, nous avons été séduits pas Chiang Mai même si cette ville semble tiraillée entre la volonté de préserver ses origines (ou d’y revenir) et le besoin de s’adapter au tourisme de masse. A voir dans quelques années la direction qu’elle aura choisie.

Bangkok Thaïlande

J1 : Arrivés à Bangkok !

La chaleur et l’humidité sont saisissantes. Nous rejoignons la gare ferroviaire de Hua Lamphong en Metro. C’est assez facile et il suffit de suivre les panneaux.

Bangkok Thaïlande

De l’aéroport nous avons pris la ligne Airport Rail Link jusqu’à Makkaasan puis toujours en suivant les indications pris la MRT bleu jusqu’au Terminus dont le nom porte celui de la gare (Hua Lamphong).

Cela nous a pris environ 30-40 minutes. Le tarif est le même pour tous : adulte/enfants.

Ayant quelques heures devant nous, nous laissons les bagages à la consigne et la fatigue aidant nous nous fions à une dame (qui porte un badge « Tourist Information »). Elle nous propose d’aller voir un marché dans Thonburi. Effectivement pourquoi pas… elle nous commande un Tuktuk (40 baths) qui nous dépose à un embarcadère et la … pas de marché au programme mais une balade en bateau pour 1800 baths. Ne sachant pas trop s’il s’agissait d’une arnaque et surtout ayant faim nous partons à pieds en direction de Chinatown.

Bangkok Thaïlande

Certes une partie était fermée, nous étions Dimanche, mais quelle ambiance ! Beaucoup plus vivant que ce qu’on avait pu voir à Kuala Lumpur et dans d’autres villes. Un mélange de stand de nourritures (brochettes, fruit, gambas et même des lézards), de textiles de toutes sortes et de gadget en tous en genre.

Bangkok Thaïlande

Après 2 heures de balades dans le dédale de rue nous rejoignons la gare et embarquons pour le train de nuit en direction de Chiang Mai. Le train est assez typique, éclairage au néon, on se demande en arrivant où sont les couchettes mais elles seront installées par la suite. Il est possible de commander à diner mais pas de marchand ambulant qui nous propose toutes sortes de nourritures comme on avait pu lire sur certains sites. Autre chose assez marquante, à part les contrôleurs nous ne voyagerons qu’avec des occidentaux.

Bangkok Thaïlande

Itinéraire Thaïlande

Thaïlande, Juillet 2018, Itinéraire

Comme chaque été nous partons tous les 5 : Olivia, Antoine, Emma 14 ans, Héléa 9 ans et Amaé 7 ans !

Nous avons adoré la Malaisie pour la diversité de ses paysages, son climat, ses plages, sa population… et au risque d’un climat un peu plus humide nous nous dirigeons vers la Thaïlande.

Plus précisément la Thaïlande du nord qui semble moins touristique. Nous terminerons nos vacances avec une escale à Singapour et quelques jours de plages en Indonésie afin d’augmenter nos chances de soleil.

Nous passerons donc : 15 jours en Thaïlande, 5 jours à Bintan Island et 2 jours à Singapour.

D’un naturel prudent et pour des raisons d’organisations avec les enfants nous avons prévu l’itinéraire, les hôtels, le train, la voiture.

Voici la roadmap :

Arrivés à Bangkok

Départ pour Chiang Mai en train couchette.

Nous avons réservé les billets sur www.thairailwayticket.com/eTSRT. L’ouverture des ventes se fait 2 mois avant la date du départ. Le prix des billets est compris entre 771 bath et 841 bath (en fonction de la couchette du haut ou du bas) et 701 bath pour les enfants. Envoyé par email, il ne nous reste qu’à les imprimer. A ne pas oublier avant le départ… !

Nous y resterons 3 nuits. Nous prévoyons un trek la visite de la ville et des alentours.

Pour la suite nous avons loué une voiture. Après renseignements sur internet et auprès de proche l’option avec chauffeur semblait la plus sure. J’ai pourtant conduit dans plusieurs pays sans jamais avoir de problème, le fait que le taux de mortalité sur la route soit important (oui, oui notre chauffeur peut aussi avoir un accident et nous serons dans la voiture… ;)) et que certains Thai provoquent des accidents pour toucher les assurances m’a dissuadé de conduire.

Il est vivement recommandé de prendre une agence internationale pour des raisons d’assurances si vous souhaitez conduire.

La voiture avec chauffeur est réservée via https://www.kanchanaburi-vacances.fr. Le chauffeur devrait venir nous chercher à 9h à notre hôtel.

Direction Sukhothaï ou nous passerons 1 nuit

Après une courte escale à Lopburi, direction Kho Yai pour 2 nuits

Pour la suite direction vers l’ouest Ayutthaya ; 1 nuit, puis Kanchanaburi ; 2 nuits.

Nous terminerons par Bangkok pour 3 nuits que nous ne voulons pas manquer avant de nous envoler vers Singapour pour prendre le ferry pour Bintan Island situé à 1 heure de Ferry.

Au programme 5 jours de glandouille dans un hôtel ou les enfants (et les adultes) pourrons vaquer à leurs occupations comme ils le souhaitent.

Nous souhaitions terminer le séjour par une note d’Asie et difficile de ne pas visiter Singapour. Nous y resterons 3 nuits avant de nous envoler pour Paris.