Road Trip USA  1 Semaine : Californie, Nevada, Utah, Arizona

Passionnés par les Etats-Unis, nous avons une nouvelle fois décidé de partir 1 semaine dans le grand ouest américain pour un road trip haut en couleur !

La date est fixée ; ce sera du 13 au 20 Novembre 2017.

ITINÉRAIRE

1 semaine parait très court pour un voyage aux US mais il est possible avec un grand nombre de kilomètre ainsi que du temps passé en voiture afin de profiter du paysage et découvrir plusieurs sites exceptionnels.

Voici le programme et les points d’intérêt retenu pour notre voyage.

 

 

  • Arrivés Los Angeles (aéroport LAX)
  • Death Valley
  • Las Vegas
  • Bryce Canyon
  • Lower Antelope Canyon
  • Horseshoe Bend Observation Area
  • Page et le Lake Powell
  • Sedona
  • Prescott
  • Julian
  • San Diego

 

Préparatifs

En vue du peu de jour que nous prenons sur le sol américain, nous choisissons l’option de tout programmé à l’avance de Paris pour que le rythme soit agréable (partir à la recherche d’hôtel nous ferai perdre de précieuses minutes).

Tout d’abord nous bookons notre vol avec Norwegian Airlines. 350 euros A/R en vol sec de Paris à Los Angeles.

Nous prenons juste une valise chacun à mettre en cabine, pour éviter l’attente des valises à l’aéroport. De toute façon, c’est bien suffisant pour une semaine !!!

 

Préalablement, nous faisons la demande en ligne de l’ESTA  pour la somme de 15 Dolls par personne (demande à faire maximum 72h avant votre départ). Il est valable 2 ans.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

 L’ESTA ou “Electronic System for Travel Authorization” est, comme l’indique son nom, une autorisation de voyage électronique délivrée par le gouvernement américain dans le but de permettre aux voyageurs de séjourner aux Etats-Unis

Les conditions pour obtenir l’ESTA :

– Projeter un séjour de moins de 90 jours.
– Être ressortissant d’un pays bénéficiaire du PEV (Programme d’Exemption de Visa).

 

Take off

Notre vol commence avec 1h de retard … vive les charters ! mais c’est le prix à payer en vue du tarif du billet d’avion 😉

Bref, le vol se passe sans encombre et le service dans l’avion est réduit aussi au strict minimum (pas de boisson ni de repas a moins de payer) cependant nous sommes équipés d’un écran individuel pour regarder des films !

 

Los Angeles

Nous arrivons à la cité des anges vers 22h30. Nous nous dirigeons vers le car rental où nous choisissons une Ford Mustang blanche. Sublime !!! Seul endroit sur terre ou vous pourrez rouler en Mustang cabriolet sans (trop) passer pour un kéké…

Direction l’hôtel sur Venice Beach, Samesun Venice Beach . Hôtel très moyen mais on restera une seule nuit car dès le lendemain on prend la route. Il s’agit d’une auberge de jeunesse un peu vétuste. Le tarif est très raisonnable vu la localisation en front de mer.

 

Jour 2 : Death Valley et Las Vegas

 

Départ à 8h après le petit dej chez Denny’s  pour avoir le temps de profiter des différents lieux d’autant que le décalage horaire nous aide bien !!

La distance entre LA et la Death Valley national Park est de 288 miles.

Death Valley :

Après 4h30 de route désertique, nous passons les barrières pour entrer dans le parc !

Info pratique : Arrangez vous pour arriver par l’Ouest, route 190 afin de faire LA photo. Certes vous ne serez pas les seuls à l’avoir mais elle est indispensable !

Nous vous conseillons de vous arrêter au Visitor Center où les différents “trails” à faire dans le parc son indiqués.

Quelle beauté ! une multitude de paysage très différents nous transporte dans un autre monde. Il fait beau et chaud comme il faut (nous sommes en Novembre).

 

Les différents points d’intérêts que nous avons visité :

  • Mesquite Flat : des dunes de sables à perte de vue. L’image d’un désert de sable comme on peut se l’imaginer !

 

  • Badwater Point : situé à -86 mètres sous le niveau de la mer, il est l’un des points les plus bas et les plus chauds de la planète. Une couche de sel d’un ancien lac millénaire recouvre le sol.

 

  • Zabriskie Point : formations rocheuses aux formes ondulées qui s’étendaient devant nous. Il est possible de faire une petite rando entre Zabriskie Point et Badwater Road : Golden Canyon trail, 4,8km. C’est aussi un très bon Sunset point ! Arrangez vous pour y terminer la journée pour profiter du coucher du soleil.

 

 

Nous y avons passé environ 4h. Il est bien évidement nécessaire d’avoir un véhicule pour profiter et pouvoir se déplacer aisément. Évitez les mois d’été ou la chaleur est intenable.

Il y a également la possibilité de dormir dans le parc : terrain de camping ou hôtel.

 

Note d’histoire :

La vallée de la mort est le foyer de la tribu Timbisha des Amérindiens, anciennement connu sous le nom de Panamint Shoshone, qui ont habité la vallée pendant au moins un millénaire.

Certaines familles vivent encore dans la vallée à Furnace Creek. La vallée a reçu son nom anglais en 1849 pendant la ruée vers l’or en Californie. Elle a été appelée Death Valley par des prospecteurs et d’autres qui cherchaient à traverser la vallée, sur leur chemin vers les champs aurifères. Pendant les années 1850, l’or et l’argent ont été extraits dans la vallée.

Elle a été nommée Death Valley le 11 février 1933. En 1994, le site a été renommé Death Valley National Park pour inclure Saline et la vallée d’Eureka.

 

Las Vegas :

Voilà l’heure de quitter la vallée pour se diriger vers l’empire du jeu et des lumières : Las Vegas.

Il nous aura fallu 2h30 soit 150 miles pour faire notre entrée dans la ville américaine qui ne dort jamais !!

Parce qu’on y passera qu’une nuit et parce que  pour nous le plus classe des casinos c’est le Bellagio, nous y posons nos valises. Situé au centre du strip, nous pouvons nous déplacer sans voiture !

Famille et slot machines :

Petite aparté ; notre road trip passe par Las Vegas car ma tante y vit. J’ai pu lui faire la surprise et nous avons dîner dans le casino Aria (Burger bio)

Après une petite balade dans quelques casinos, la fatigue nous dirige vers notre hôtel. Mais Vegas sans passer par les machines à sous serait un crime !!!

Nous voilà donc chacun face à nos machines à sous avec nos petits cents (5 dollars de piécettes), avec notre verre de Mojito !!

Pour moi, ça va très vite. Je perds mon argent très rapidement. Cependant pour Antoine c’est une tout autre histoire !! La machine ne fait que de sonner et les pièces tombent, tombent, tombent …. Après quelques temps, nous décidons de récupérer le gain et allons-nous coucher dans un lit face aux fontaines de l’hôtel ! une vue superbe …. Et quel lit !!!! une des meilleures nuits de ma vie !!!

Pawn Stars :

Le Lendemain, nous partons faire un tour dans quelques casinos du strip mais nous le faisons assez rapidement car nous avons un tout autre objectif, se rendre au Pawn shop, un magasin de prêt sur gages connu grâce à son émission « Pawn stars, les rois des enchères » diffusé régulièrement sur D8.

Malheureusement le mardi est le jour OFF de la boutique. Nous trouvons juste une grille devant …

Déçu, nous nous dirigeons vers notre voiture et la … Chumlee, un vendeur de la boutique fait son apparition ! un petit lot de consolation pour le déplacement !! Avant de prendre la route vers notre prochaine destination, nous nous arrêtons dans un Outlet pour essayer de dénicher quelques vêtements !

Direction Bryce Canyon :

Nous reprenons la route de nuit direction Bryce Canyon. Changement d’état et décalage horaire d’une heure avec le Nevada. Le temps de route est de 4h !

Nous logeons la nuit au Best Western Plus Ruby’s Inn. Hôtel très agréable, chambre équipée et petit déjeuner inclus pour 90$.  Au printemps et en été il est possible de faire des randonnées à cheval au départ de l’hôtel.

 

Jour 3 : De Bryce Canyon à Page

 

Lever aux aurores afin de découvrir le “Sunrise” sur le canyon. Les températures ont considérablement baissé entre le Nevada et l’Utah. Nous passons de 27 degrés à 5 degrés. Ouille !!!

Sur les Quelques mètres qui séparent l’hôtel au Visitor center, nous rencontrons une biche, ce qui nous ravie !

Une fois les 35$ payé (prix fixe par voiture valable la journée), nous nous dirigeons vers le Sunrise point (à environ 5mn de voiture du Visitor Center).

Info pratiques :

Il est possible de prendre un pass annuel pour 80$: America the Beautiful Passes. Il est valable dans les Parcs nationaux (et non dans les parcs d’Etats) et vous permettra en fonction de votre itinéraire de faire des économies. Attention si vous l’achetez avant le départ, il faut prévoir un délai de 10 jours pour la réception en courrier postal, sinon vous pouvez le prendre à la première visite.

Sunrise Point :

Nous sommes arrivés à temps pour profiter d’une vue qui restera longtemps graves dans nos mémoires.

Malgré le froid qui nous glace le corps et surtout le nez, nous sommes émerveillés par la beauté du canyon !

Le soleil qui se lève donne une couleur or au site. Malgré une dizaine de touristes, le calme embellit ce moment magique.

Nous y resterons une bonne demi-heure à contempler les roches, mais le froid prenant légèrement le dessus, nous rentrons tranquillement à l’hôtel afin de prendre notre petit déjeuner et une douche bien chaude pour nous réchauffer.

Navajo Loop Trail :

Vers 10h, le soleil est au rdv, les températures légèrement plus haute … environ 15 degrés, nous nous rendons au Sunset Point afin de faire un trail d’environ 2h (le Navajo Loop trail).

Une balade fantastique ! Peu de tourismes ce jour-là et le soleil est au rdv, on en profite !

Après une bonne balade et un superbe lieu qui mérite tout son intérêt au même titre que le Grand Canyon, nous prenons à nouveau notre voiture direction Page.

Courte distance ce coup-ci puisque nous mettrons que 2h30 de route.

Lake Powell :

La route est pour nous l’occasion de faire de nouvelle découverte :

  • pour un prochain voyage : the Wave. C’est en regardant avant le départ de l’hôtel les parcs à visiter de la région que nous découvrons the Wave. Malheureusement la visite est sur réservation uniquement et les places s’obtiennent à loterie (il faut jouer sur internet 3 mois avant la date souhaitée) ou le jour même sur place. Ce sera pour une prochaine fois.
  • Avant d’arrivé à Page : prenez la scenic road qui mène à un parking en hauteur surplombant le lac. Le point de vue est superbe ! Petite balade au bord du lac Powel. Lac artificiel crée sur le fleuve Colorado. Il a une longueur de 300km.Les couleurs sont superbes, la vue est saisissante et dépaysante.

Nous posons nos sacs au Best Western View of Lake Powell Hôtel.

Hôtel encore une fois très correct, avec vue sur le lac Powel et a 5mn a pied du centre-ville.

Arrivée à Page :

Balade downtown dans cette petite ville avec pour principal population des indiens Navajos.

Quelques boutiques et restaurants sont présents mais il y a surtout un Bowling !

On y rentre et la … nous retrouvons la vraie ambiance américaine !!

En pleins tournois, une vingtaine d’américains jouent tout en buvant leur bière. 3 tables de billards ou des plus jeunes jouent.

Du coup, nous y restons pour boire un verre et dîner ! Mais entre la commande de notre repas et l’arrivée des nachos, nous avons attendu 1h30 pour manger un plat vraiment immonde !! En attendant on a pu boire quelques bières et observer la vie américaine. Authentique !

Bref petite ville qui a le mérite de s’y arrêter pour un stop d’une nuit !

 

JOUR 4 : Antelope Canyon à Prescott

Voilà, nous y sommes !!! le jour tant attendu pour moi !!

Je l’ai rêvé et c’est pour aujourd’hui, la grande visite d’Antelope canyon.

Après avoir longuement réfléchi sur lequel nous ferions entre le Lower et le Upper, nous nous rendons sur le site du Lower Antelope Canyon.

Nous avons réservez la veille en arrivant à Page dans une agence locale. Il faut réserver pour une créneau horaire et il y a un supplément pour les visites le matin. La visite dure 2 heures environ. Les trépieds sont interdits sauf si vous prenez le “photo tour” (120$). Nous n’avons pas trouvé d’agence où il est possible de réserver  le Upper ou le Lower, toutes étant liées à l’une ou l’autre des compagnies.

A la question lequel choisir : nous n’avons pas de réponse précise. Mais il semble que le Lower soit plus lumineux du fait de sa forme en V et nous sommes arrivés à la conclusion suivante : Lower Canyon l’hiver et Upper l’été.

 

Note d’histoire :

L’Antelope Canyon (le « canyon de l’Antilope » en anglais) ce qui signifie « le lieu où l’eau coule à travers les rochers ») est l’une des gorges les plus connues et les plus photographiées du Sud-Ouest des États-Unis.

L’Antelope Canyon peut seulement être visitée en excursions guidées. En théorie parce que des pluies inattendues peuvent rapidement l’inonder. En pratique, c’est probablement aussi pour que les Navajo puissent les exploiter.

La partie la plus fréquentée est l’Upper Antelope Canyon, plus grande et d’un accès facile. Cependant pour le Lower Antelope Canyon, plus petite, l’entrée dans la faille est plus sportive s’effectuant avec des escaliers métalliques mis en place par les Navajos, les visiteurs y sont moins nombreux. Les deux failles présentent une qualité esthétique similaire.

Lower Antelope Canyon :

Arrivés sur le site, nous attendons notre groupe qui est constitué d’une dizaine de personne de toute nationalité.

Pas grand-chose à dire à part que c’est GRANDIOSE !!!

Allez-y si vous passer dans l’Arizona et je pense sincèrement que ce site mérite que vous fassiez un détour si ce n’est pas votre route !!

 

Horseshoe Bend :

Après ce fabuleux moment, nous prenons notre guide et découvrons qu’à quelques kilomètres d’Antelope canyon se trouve un autre site à voir : Horseshoe Bend.

Un méandre du fleuve Colorado situé à 6 km au sud de la ville de Page. C’est un ancien plateau érodé.

Une bonne demi-heure de marche entre le parking et le site !

On ne regrettera pas non plus, c’est très impressionnant d’autant qu’il y a aucune protection de sécurité donc pour ceux qui ont le vertige vous aurez beaucoup de mal à vous mettre au bord des falaises !

Sédona – Flagstaff – Prescott :

Notre journée est loin d’être fini … 3h de route direction Sedona en espérant arriver pour le coucher de soleil !

Nous nous arrêterons à Flagstaff pour une petite balade sous la pluie et un burger dans un Diner.

C’est une petite ville a l’esprit américain avec son mode de vie convivial et décontracté. Sachez que Flagstaff est traversé par la mythique route 66.

Plus qu’a 45 mn de route pour Sedona.

Malheureusement, nous arriverons quelques minutes trop tard pour atteindre le Scénic View. On ne réalise qu’en partant de Sedona et après le coucher du soleil qu’il fallait aller au sud de la ville pour le point photo. Tant pis…. ce sera pour une prochaine fiois

Nous ferons tout de même un tour dans la ville qui est, selon nous, sans grand intérêt (une série de boutiques pour touristes qui se suivent sur près de 300 mètres). Cependant les randos dans le parc national doivent être exceptionnel. Mais nous avons dû faire des choix et nous y retournerons avec un grand plaisir !

Très déçu d’avoir raté la coucher du soleil, nous reprenons notre route (1h15) pour aller passer la nuit à Prescott.

Magnifique surprise à notre arrivée ; centre ville victorien, il y règne une ambiance Far West, une ville de Cowboys avec ces saloons alignés sur Whiskey Row. La nuit venue, les locaux se retrouvent dans les saloons vêtus de leurs plus beaux chapeaux et santiags pour y boire un verre et danser sur de la country.

On boit quelques bières avant d’aller dîner dans un des restaurants.

Notre Hôtel ; Sheldon Street Lodge ;  est aussi atypique que la ville. La nuit nous coûtera 80$ avec le petit déjeuner compris.

Cette étape est un peu courte. on serait bien resté une nuit à Sedona puis 1 nuit à Prescott.

 

 

JOUR 5 : Prescott – Salton Sea – Julian – San Diego :

 Grosse journée de route ce jour la … environ 7h de route pour rejoindre San Diego en faisant un stop à Salton Sea et Julian.

Salton Sea :

Salton sea est un lac artficiel. Initialement idyllique c’est aujourd’hui une catastrophe écologique. Depuis les années 70, l’eau du lac s’évapore et par conséquence la concentration en sel et pesticides augmente. Aucun poissons ne peut plus y vivre et las abords du lac sont désertés par les habitants. Ambiance post apocalyptiques !

 

Borrego Springs :

Sur la route nous en profitons pour faire une pause déjeuner à Borrego spring. En novembre, il fait la température idéale 28C (il fait 10 à Paris ;)). Hamburger en terrasse dans le désert, divin !

Pour les amateurs il est possible de faire de multiples rando dans le parc. La saisons idéale étant le printemps au moment de la floraison.

Julian :

Nous repartons vers Julian ou nous sommes transportés en ; “Normandie “,; au pays de la pomme. La température s’est rafraîchi et nous sommes passés du désert à la foret.

Julian est une heure trente à l’Est de San Diego, dans les magnifiques montagnes de Caïmacan.  Des magasins sont installés dans des bâtiments historiques datant des années 1870. Et surtout, à découvrir la célèbre Apple Pie de Julian à déguster au milieu de chênes et de pins.

La Jolla :

Nous arriverons à San Diego au coucher du soleil. Nous prenons nos quartiers à La Jolla au Inn by the sea.

Face à l’océan, La Jolla est un élégant quartier connu pour sa côte sauvage. La Jolla Cove offre une vue panoramique sur l’océan tandis que des boutiques chics, galléries et restaurants au bord de l’eau.

Nous connaissons San Diego (Antoine y a vécu quelques années) et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous faisons notre petite balade au bord de mer ou de nombreux otaries et lion de mer ont élu domicile !

Nous allons dîner à Old Town, situé à 20 minutes de La Jolla, qui reste un lieu très sympa à voir et ou vous pouvez manger mexicain ! (A savoir que San Diego est à 25km de la frontière mexicaine)

 

JOUR 7 : Retour sur L.A via Laguna Beach

Il est l’heure de se diriger vers l’aéroport. Nous avons 2h de route.

On décide de quitter San Diego tôt dans la matinée afin d’explorer furtivement la cote entre ces deux points.

Nous nous arrêterons quelques heures à Laguna Beach. C’est une “station balnéaire” qui se situe dans le comté

d’Orange County.

Centre-ville petit mais très agréable pour y faire une petite promenade. Les plages sont absolument idyllique tel que l’on peut les imaginer en Californie.

 

En conclusion :

Nous avons vécu et surtout vu des sites absolument sublimes qui resteront longtemps gravés dans nos mémoires.

Nous espérons y retourner dans quelques temps afin d’y explorer d’autres spots tel que Phoenix, Monument Valley, Palm Spring …

On a regretté :

  • Pas assez de temps mais on le savait avant
  • Avoir raté le couché du soleil sur Sedona (et s’y être promené)
  • Etre passé à quelques kilomètre de Grand Canyon et de Monument Valley sans pouvoir s’y arrêter
  • Que la boutique de Pawn Star soit fermé le mardi 😉

 

On a adoré :

  • Danser de la country à Prescott
  • La variété des paysages et les grands espaces
  • ils sont sympas ces américains !

Foncez tête baissée vous ne le regretterez pas !!!

4 Jours à New York avec ma fille de 15 ans : nos indispensables !

New York c’est New York New York, the Big Apple, the city that never sleeps…  J’ai eu la chance d’y aller à plusieurs reprises et je voulais emmener ma chère fille ; son rêve d’ado !

 

Les préparatifs :

L’hôtel :

Pour une première, je souhaitais une position centrale et quoi de mieux que Time Square pour en prendre plein les yeux ! Ce n’est certainement pas le choix le plus économique et vous pourrez trouver un hébergement moins cher dans d’autres quartiers plus « hype ».

Je réserve donc au Citizen M Times Square situé au cœur de Manhattan sur la 50ème. Situé à 4 minutes de Times Square, à 9 blocs de Central Park (10 minutes), 10 minutes du MOMA et de Top of the Rock et 20 minutes de Grand Central Terminal, de l’Empire State Building.

Nos impressions :

Superbe lobby, en « mode » boutique hôtel arty.  Check-in en 1 minutes si vous avez régler avant. Au fond du Lobby, bar et salle de petit dej qui est copieux (18$).

Je vous recommande de prendre le petit-dej à l’hôtel vous éviterez les tips, vous gagnerez du temps dans la recherche d’un « diner », et vous ferez des économies à moins de vous limiter à un simple café le matin.

La chambre est petite mais très agréable. Tout est connecté ! Un ipad vous permet de gérer l’ambiance : travail, fête, film, romance… Aussitôt appuyer sur le bouton, la lumière s’adapte, les stores se ferment ; très ludique. Seul bémol : la porte de la SDB/toilette ne ferme pas complètement (c’est comme une porte de douche). Pas dramatique mais difficile d’avoir un moment d’intimité. A réserver donc si vous avez passé ce cap avec votre moitié… 😉

Par ailleurs la chambre à une vraie fenêtre avec une vue ce qui n’est pas le cas de tous les hôtels à New York.

Pour les plus de 21 ans ou pour la photo : Rooftop au 21ème étage pour l’apéro.

Petites attentions : WIFI gratuit, adaptateur de prise de courant Euro/US dans la chambre, 2 films gratuits par jour en VOD.

 

Le Pass pour les visites :

Indispensable pour faire des économies. J’ai choisi le New York Explorer Pass qui permet de choisir 3,4,5,7 ou 11 activités parmi une centaine dont les incontournables. Vous pouvez vous décider sur place. Attention ce ne sont pas des billets coupes files et vous devrez faire la queue pour retirer les billets. On a opté pour 7 activités en 4 jours c’est largement suffisant.

 

Le transfert Aéroport/Hôtel :

Le Shuttle est de loin le plus économique et le plus pratique. 30 minutes d’attente à l’aller et au retour mais dépose et pick-up devant l’hotel. Le tips est inclus : 89,2$ pour 2 A/R.

De JFK, se rendre dans Manhattan est plus simple que de Newark et si vous avez peu de bagages le métro reste une bonne option.

 

Le téléchargement de la carte de NYC sur google map avant de partir :

On le fait systématiquement avant de partir. Cela vous permettra de vous localiser même si vous n’avez ni wifi ni réseau. Bien sur ne téléchargez pas la carte de NYC si vous aller à Boston ! 😉 😉

 

Au programme de notre séjour :

Nous partons entre Noel et le jour de l’an, départ le 25 à 9h de Paris et arrivée à 12h à Newwark. Au programme : marche (20km par jour), visites et shopping.

Vous l’aurez compris peut-être si vous avez parcouru le reste du blog, ce n’est pas avec nous que vous trouverez de bonnes adresses de restos ! 😉 New York est une ville assez chère et nous avons plutôt chercher les plans radins/malin. Notre addition max 50$ ! En dehors des fast food, les restaurants asiatiques et les restos de burger vous permettront de reprendre des forces pour poursuivre vos balades sans vous ruiner.

Pour les visites payantes :

  • Top of the Rock la nuit et l’Empire State Building de jour
  • Un peu de culture : le MOMA et le Gugenheim
  • Evidement : la statue de la liberté
  • In memory : Le memorial du World Trade Center
  • Les trucs de gogo : The Ride

Pour les visites gratuites (oui ça existe !)

  • Balade dans Central Park
  • Le sapin du Rockfeller Center
  • Visite de Grand Central Terminal
  • Traversée du pont de Brooklyn
  • Shopping (pas vraiment gratuit…)

Jour 1, le 25/12 :

Nous arrivons donc le 25 Décembre. J’avais un peu regardé avant de partir et les différents blogs disait que la ville était au ralenti ce jour-là. Ok certaines boutiques sont fermées mais la plupart sont ouvertes à Times Square et que de monde ! Quasi impossible de se déplacer aux abords du Rockefeller Center.

Times Square :

Pour cette première journée : Séance photo à Times Square. Toujours aussi impressionnant et comme dans les films, c’est spectaculaire. On oubli rapidement le décalage horaire.

Impossible de passer à coté de la boutique de MM’s. Vous trouverez à peu près tout ce que vous pouvez imaginer à l’effigie de la marque. Les MM’s sont hors de prix et je vous conseille d’aller dans un supermarché si vous voulez ramenez ceux qui n’existe pas en France. Après, si vous voulez une paire de chaussons vert avec un bonhomme en chocolat dessus vous serez au paradis ! 😉

Vous pourrez également vous rhabillez chez Foreever 21 et ce jusqu’à 3 heures du mat !

Pour les enfants la visite du Disney store est incontournable ainsi que la boutique de chocolat Hershey’s. Au fond de la boutique vous pouvez commander des S’more. Si si vous connaissez : un marshmallow grillé au BBQ écrasé entre 2 Graham cracker avec un carré de chocolat Hershey’s. Un classique des veillées américaine au coin du feux.

Quelques anecdotes :

  • Pourquoi Times Square : en 1904 le maire de l’époque avait convaincu le journal Times de s’installer ici. En contrepartie il accepta de renommer le quartier et de construire une station de métro au nom du magasine
  • L’Age d’or de Times square eu lieu dans les années 20 avec Charlie Chaplin et Fred Astaire entres autres puis devin un coupe gorge des années 60 aux années 90.
  • C’est dans les années 90 que le maire, R. Giuliani réhabilita le quartier en faisant fermé les sex-shops et en obligeant les différentes enseignes a rester allumé toutes la nuit sous peines d’amende. Times square est ainsi toujours éclairé et est actuellement un des quartiers les plus sûr.
  • Que ce cache-t-il derrière les enseignes lumineuses ? Rien ! Il est plus rentable de louer les espaces publicitaires des façades que de louer l’espace des appartements qui est derrière.

 

Le sapin du Rockefeller Center

Il est illuminé du 28 novembre au 7 janvier. Bon, on a été un peu déçu. Certes il fait 22 mètres mais à côté de building il ne parait pas si grand et il y a tellement de monde autour qu’il est même difficile d’apercevoir la patinoire.

Central Park

Après avoir avalé un hot dog, certes pas terrible mais indispensable à faire on se dirige vers Central Park. Du calme ! On se perd dans les chemins, quelques photos, balade entre les touristes et les Newyorkais qui courent pour éliminer leur repas de la veille.

Arrivée au musée d’histoire naturel qui est fermé le 25/12 (une nuit au musée pour les « cinéphiles ») avant de se diriger vers Top of the Rock. Nous reservons les billets pour 19h45. C’est assez pratique, on réserve pour un créneau horaire précis et il n’y pas de queue.

En attendant on va se réchauffer et manger un ramen dans un restaurant à côté.

Top of the Rock

Tour de 70 étages où vous pourrez admirer la vue sur 3 étages (67éme, 69 et 70ème étage). Il s’agit de l’observatoire situé au sommet de la plus haute tour du Rockfeller Center. Construite de 1931 à 1933, elle culmine à 260 mètres. Vous aurez alors New York à vos pieds et pourrez admirer la vue sur Manhattan.

Infos pratiques :

  • La visite est incluse dans tous les Pass de New York
  • Il y a un supplément si vous souhaitez venir au lever au coucher du soleil (+10$)
  • Vous pouvez rester aussi longtemps que vous le souhaitez
  • Ouvert de 8h à minuit, dernier ascenseur vers le sommet : 23h

Avant de rentrer à l’hôtel, une petite gourmandise ! On s’arrête chez Magnolia Bakery recommandé par une amie américaine pour gouter un de leur cheesecake ! Après 15 minutes d’attente dans le froid, nous pouvons enfin commander. Certes excellent mais un peu cher 15$ les 2 cheesecakes. Je n’aurai jamais attendu dehors à Paris pour acheter un gâteau mais nous sommes à NY ! A faire pour les gourmands !

Nous rentrons ensuite à l’hôtel après profité pleinement de l’AM.

Jour 2 : journée shopping

Le 26 c’est Boxing day et nous avons prévu journée shopping !

On programme de descendre Broadway jusqu’au One World Trade Center. Bon, autant vous le dire tout de suite les soldes ne sont pas dingues. On en profite quand même pour aller chez Macy’s. Énorme grand magasin qui se revendique le plus grand magasin du MONDE ! Effectivement il occupe un pâté de maison. On en ressort avec des Levis (30$) !

Sur notre route nous trouvons le Flat Iron Building, un des immeubles phares de NYC puis Union square.

Greenwich

On fait un petit vers East village mais à 12h tout est fermé. Avant de se diriger vers Greenwitch village arrêtez-vous à la boutique Flight club (812 Broadway). Indispensable pour les amateurs de sneaker. Impressionnant ! Il y en partout avec des chaussures qui coûte jusqu’à 20.000$ !

Petite balade dans Greenwich Village, nous passons devant l’immeuble de la série Friends.

On prend quelques forces chez Chipotle en avalant un burrito ; efficace et économique…

SoHo

Nous voilà à Soho. Quartier chic et boutiques de luxe. On passera un peu de temps chez Converse et chez Nike ou il est possible de customiser entièrement ses chaussures.

Nous terminons cette journée shopping au Century 21. Non ce n’est pas une agence immobilière mais un grand magasin de luxe dégriffé. C’est très bien si vous avez du temps, que vous aimez fouiller et que vous ne cherchez rien de précis. Vous pourrez trouver des Louboutins à 400$ et des vêtements de marques à 50% mais ça reste cher.

Nous terminons notre après-midi par la visite du 9/11 Memorial. J’y étais allé il y a 2 ans mais je voulais que ma fille le visite. Etant née en 2003 elle n’a pas connu ces attentats mais comme le disait Virgil : « no day shall erase you from the memory of time ». La visite est émouvante et on ne peut que se remémorer cette journée dont tous le monde à le souvenir.

Pour le dîner, nous repartons vers East village. On traverse China Town et Little Italy qui ne sont pas mes quartiers préférés. Malheureusement, East Village est toujours très calme. Diner au Paul’s Da Burger. Ambiance Diner. Bon burger.

Premier trajet en métro pour le retour !

Jour 3 : Empire State Building et la Statut de la Liberté

Pour ce 3ème jour nous avons toujours un temps superbe. Grand bleu et froid sec.

L’Empire State Building

Nous partons visiter l’Empire State Building. La file d’attente va jusqu’au coin de la rue et on nous annonce 2 heures d’attente… Mais c’est l’Amérique, pour 40$ (par personne et en plus du billet prépayé…) il n’y a plus d’attente. Nous ne sommes que 2 et trouvant dommage de perdre 2 heures je fais chauffer la carte bleue. Je ne l’ai pas regretté ! Au sommet en 15 minutes, il y a quelques couloirs à parcourir. Le Fast Pass vous permet également d’éviter l’attente à la descente ! Superbe vue sur Manhattan ; de jour cette fois ci. Je ne m’en lasse pas !

2ème étape incontournable de la journée : la statue de la liberté :

Il y a de multiple moyen de l’approcher. Je ne tenais pas à visiter Elis Island ou Liberty Island mais je voulais la photo ! 😉 Entre les temps d’attente et la visite, il faut prévoir ½ journée et je préférai consacrer notre précieux temps à d’autres activités.

Nous optons donc pour le New York Water Taxi (inclus dans l’Explorer Pass).  Nous embarquons au Pier 16 situé en face de Brooklyn.

Info pratiques :

  • Il faut retirer les billets sur le Pier
  • Puis attendre le bateau : first come first serve (nous avons eu de la chance, 20 minutes d’attente)
  • Il est possible de réserver pour un horaire précis mais ce n’est pas compris dans le pass…
  • Mettez vous à l’avant du bateau et n’essayez pas de changer de côté, ils font en sorte que tous le monde puisse faire sa photo.

Après la « photo », le bateau nous débarque au niveau de la 42ème et nous allons déjeuner (il est 16h) dans un food court juste à coté du Madison Square Garden. Les Rangers jouent ce soir mais à 185 $ la place, nous ne sommes pas assez amateurs de Hockey…

Le Brooklyn Bridge :

Dernière étape de la journée, la traversée du pont de Brooklyn pour avoir la vue sur la skyline de nuit.

Les photos parlent d’elle-même, comme dans un film.

Après cette dernière étape nous sommes rincés !  Nous remontons en métro sur Times Square et nous dînons probablement dans le pire restaurant de NY : Sbarro Pizza ! Eclairage au néon, personnel désagréable, ambiance cantine, nourriture au poids… mais bon c’est près de l’hôtel et on a qu’une envie c’est d’aller se coucher !

Jour 4 : Musée et Lower East Side :

Pour cette dernière journée, il pleut… Malheureusement je ne suis pas le seul à avoir eu l’idée de génie de visiter le MOMA un jour de pluie. Il y a énormément de monde, ce qui gâche un peu la visite. En dehors de l’étage ou les grands artistes contemporains sont exposés, c’est plus respirable.

En sortant, petit arrêt au niveau de la boutique Abercrombie & Fitch sur la 5ème pour profiter des soldes et ramener quelques souvenir.

On se dirige ensuite vers Grand Central Terminal. Immense gare que vous avez forcement aperçu dans plusieurs films. On en profite pour déjeuner dans le food court.

A quelques blocs se trouve Byant Park ou est installé un marché de Noel et une patinoire. Malheureusement il pleut….

Pour information : location de patins pour 20$.

Pour la fin d’AM j’avais repéré quelques boutiques dans Lower East Side.

Une adresse underground pour vos sneakers : Alife Rivington Club, 158 Rivington. Dans une petite rue sombre, il faut sonner pour entrer. Pas un choix énorme mais rien que pour l’ambiance de la boutique qui dénote avec l’extérieur le détour en vaut la peine.

Autre boutique sympa : Assembly New York. Vêtements minimalistes, abordables essentiellement pour femme.

Nous rentrons ensuite sur Times Square. Diner au Five Guys avant de faire The Ride. Cette activité est incluse dans le pass. Attention, il faut réserver votre horaire avant (nous avons réservé 48h avant et il ne restait que le créneau de 22h). Le tour dure 1h15. Le bus vous fera faire le tour de Times Square à Central Park. Le fun vient surtout des animateurs dans le bus que nous avons trouvé assez drôle (ambiance show à l’américaine).  Il est indispensable de comprendre l’anglais. Sur le chemin 4 artistes font une performance au moment ou le bus passe. Nous avons passé un bon moment mais je n’aurai pas payé 69$ par personne.

Jour 5 : Retour. We’ll be back !

Pour notre dernière mâtiné, visite du Guggenheim qui présente une exposition d’Helma Klint.

Retour à pied via Central Park puis à notre hôtel avant de s’envoler pour Paris.

 

Au total :

  • New York est incontournable
  • C’est la première fois que je passe 5 jours de cette façon avec ma fille, ça restera inoubliable pour moi (j’espère que pour elle aussi 😉)
  • A faire et refaire, we’ll be Back

On a regretté :

  • Ne pas s’y être pris en avances pour réserver un spectacle sur Broadway ou un match de Hockey
  • Ne pas avoir beaucoup de photo de nous 2 😉