Les Cameron Highlands

Situé sur les hauts plateaux de Cameron à 4 heures de routes de Penang, les Cameron Highlands situées à 1600 mètres d’altitude constituent la plus grande station climatique du pays. C’était pour nous l’occasion de voir une nouvelle facette de ce qu’offre la Malaisie : fraicheur, plantation de thé, foret de « mousse ».

Nous sommes restés 2 nuits au Balas Holiday Chalet. Arrivés le soir et départ le matin soit 1 journée complète qui nous a paru durée une éternité.

Impressions mitigées :

Autant vous le dire tout de suite, c’est l’étape que nous avons le moins apprécié. La météo y est pour beaucoup et on comprend pourquoi la région a beaucoup plus au Anglais 😉. Fraîcheur … je dirais plutôt temps pourri : pluie et 11°C.

Mis à part la météo,  une seule route qui a une allure de fête foraine traverse les Cameron Highlands. Hôtel en format tour HLM avec une grande roue en bord de route. A côté de ça, multiples activités sans intérêt majeurs sauf pour vous occuper et vous prendre quelques RM en cas d’ennuie : ferme aux orchidées, ferme aux papillons, ferme aux…touristes Pas notre truc.

Et erreur de notre part, le jour ou nous y sommes la visite des fabriques de thé est fermé.

Pour les notes positives :

  • L’hôtel, quoiqu’un peu délabré, ne manque pas de charme. Il s’agit d’un ancien pensionnat anglais et après Penang et Kuching nous voilà transporté en Grande Bretagne, frigorifiés, à diner un plat indien au coin du feux. Cela a le mérite d’être original. La chambre est spacieuse, en Duplex et nous avons vue sur la vallée.
  • Au réveil, le soleil montre le bout de son nez et restera jusqu’à l’heure du déjeuner (14 heures environ). Nous en profitons pour aller voir la forêt de mousse. La route est défoncée et pleine de nid de poule. On s’arrête sur la route pour prendre des photos des plantations de thé. Les paysages verdoyants façonnés par l’homme sont superbes (oui, oui si on tourne le dos aux barres d’immeuble c’est joli ! 😉).
  • Au bout de la piste, un parking rempli de 4×4 transportant des touristes indique le début de la forêt de mousse.

The Mossy Forest :

Après avoir vu un reportage, on pensait se retrouver dans une forêt avec une atmosphère enchanté. En y allant, nous nous sommes retrouvés sur un sentier balisé, plein de monde et les pieds dans la boue. Le sentier n’est balisé que sur quelques mètres et devient impraticable sur la crête.

Conseil : si vous souhaitez la visiter, nous vous recommandons de prendre un guide pour sortir des senties battus et afin d’avoir des informations sur la flore qui est extrêmement varié.

Si vous y aller, ne vous inquiétez pas ; les paysages sont splendides et il y a bien de la mousse sur les arbres ! 😉

Nous allons ensuite déjeuner et c’est à ce moment que des trombes d’eau nous tombent dessus. Mais nous n’avons peur de rien ! Equipé de nos capes de pluies et à défaut de visiter la fabrique de thé nous visitons la boutique ! 😉 On en profite pour faire les cadeaux pour les grands-mères. Nous profitons également d’une éclaircie pour faire quelques photos. Attention, les champs de thé quand il pleut ça glisse !

Que faire quand il pleut dans les Cameron Highlands…. Cueillir des fraises ! On se sait plus quoi faire alors on y va. Clairement aucun intérêt à part vous occuper 30 minutes. 30MYR les 500 grammes soit 12 euros le kg de fraises insipides !

Nous avons réussi à tuer le temps, on va dîner, se coucher et on s’en va vers des lieux plus exotiques : le Taman Negara.

 

En conclusion :

  • C’est joli mais pas plus que la photo du guide touristique
  • Evitez le Mardi ou la fabrique de thé est fermée
  • Cape de pluie indispensable et on remet le pull
  • Prenez un guide pour en profiter au mieux
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *