Malacca : la folie du rickshaw !

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco cette petite ville pleine de charme est haute en couleurs. Port situé sur la cote Ouest de la péninsule, Malacca a été colonisé successivement par les portugais, les hollandais et les britanniques. Du fait de sa position commerciale, Melacca a également eu des influences arabes et asiatique, en particulier chinoise.

On retrouve ainsi toutes ces cultures dans le centre historique de Melacca.

Située à 4h30 de route Mersing (et 2 heures de Kuala Kumpur), Malacca est notre dernière étape avant de rejoindre KL.

Nous restons 2 nuits au Vista Rio Melaka, petite maison située en bord de fleuve avec 3 chambres et un grand espace à vivre pour nous 5. L’emplacement est parfait ; à 600 mètres du centre.

A ne pas rater à Malacca :

  • Windmill Dutch Square Melaka : la plupart des bâtiments sont faits de briques rouges/roses. Vous retrouverez l’hôtel de ville et Christ Church construite en 1753 par les néerlandais. Il s’agit également du point de départ des balades en rickshaw.
  • Les rickshaws, encore plus impressionnants et kitsch la nuit. Tous rivalisent d’inventivité pour attirer le touriste.
  • Saint Paul Hill sur laquelle est situé l’église Saint Paul construite en 1521 par les portugais
  • Jonker street : rue commerciale principale au afflux les touristes et ou à lieu de le marché de nuit les WE. Lors du marché, échoppes essentiellement de bricoles chinoises pour touristes, nous avons été un peu déçus…
  • Les bords du fleuve : de jour comme de nuit, la balade est paisible. On peut observer des œuvres de street art et s’arrêter dans les restos/bars qui longent le fleuve.
  • Se perdre dans les petites rues de Chinatown : ce qu’on a préféré. On a pu trouver des petites boutiques d’artisanats alternant avec les shophouses destinées aux locaux.

La mosquée flottante semble aussi à voir mais nous n’avons pas eu le temps et le flemme de prendre un taxi pour nous y rendre.

 

Nous avons aimé :

  • Se faire masser au Scents & Senses : tarif abordable et tarifs enfants, environnement agréable, professionnel et personnel accueillant. Parfais pour un moment de détente l’après-midi.
  • Un des derniers fabriquant de « lotus shoes » en Asie : Wah Aik Shoemaker. Petite boutique située 88, Jalan Tun Tan Cheng Lock, 75200 Malacca. Petites chaussures en soie de 7,5cm destinées autrefois aux riches chinoises. La pratique des pieds bandés est interdite aujourd’hui mais il toujours possible d’acheter ces souliers miniatures pour les collectionneurs et il est également possible de les faire confectionner sur mesure (à votre taille !) avec le tissus de votre choix

Au total :

  • Une étape indispensable de notre séjour en Malaisie
  • Temps nécessaire : 2 jours
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *